Les nébuleuses

Une nébuleuse est un nuage interstellaire constitué de gaz et de poussières .

Il en existe de différents types :

Les nébuleuses diffuses : brillantes, elles rayonnent la lumière du gaz et des étoiles qui les composent. Comme la grande nébuleuse d’Orion ci-dessous :

Les nébuleuses obscures : absorbent en partie la lumière qui les traverse et masquent donc ce qui se trouve derrière elles.

Comme la nébuleuse de la tête de cheval ci-dessous :

Ces deux types de nébuleuses sont les lieux de naissance des étoiles, elles contiennent plusieurs fois la masse de notre soleil. Ces nuages s’étendent sur des centaines d’années-lumière ; très peu denses, ils ne comptent que quelques dizaines de milliards d’atomes par cm³ comparé à notre atmosphère qui en compte des milliards de milliards .

 

Les nébuleuses planétaires : autrefois les astronomes prenaient ces objets pour des planètes d’où leur nom .

En réalité, il s’agit de grands nuages de gaz créés par des étoiles comme notre soleil en fin de vie qui deviennent instables et se mettent à éjecter leurs couches supérieures, constituant ainsi une enveloppe de gaz autour d’une naine blanche qui est le résidu de l’étoile initiale.

Ce sont les plus beaux objets du cosmos, environ 1500 ont été dénombrées dans notre galaxie .

Voir la photo ci-dessous :

 

Les rémanents de supernova : sont le résultat de l’explosion violente d’une étoile supérieure à huit masses solaires. Le rémanent est constitué d’une structure filamenteuse caractéristique qui évoque de la dentelle .

Lorsqu’une étoile très massive cesse de produire de l’énergie, la gravitation prend le dessus et précipite les couches extérieures de l’étoile sur son coeur de fer, le rebond ainsi engendré provoque une explosion cataclysmique nommée supernova.

Le résidu de l’étoile sera une étoile à neutron, voire même un trou noir.

La nébuleuse du crabe, supernova qui a explosé en 1054, observée par les astronomes chinois, elle est restée visible en plein jour durant plusieurs jours !

Photo ci-dessous :