Observer le Soleil

 L’observation solaire

SOUS PEINE DE BLESSURE OCULAIRE GRAVE, LE SOLEIL NE S’OBSERVE QU’AU TRAVERS DE FILTRES SPÉCIALEMENT CONÇUS À CET EFFET.

Notre club dispose d’instruments pour observer deux zones du soleil :

La photosphère : c’est la surface du soleil discernable en lumière visible, c’est-à-dire tel que nous le verrions si nous pouvions le regarder à l’oeil nu .

– Sans instrument avec le viséclipse qui est muni d’un filtre de soudure à l’arc grade 14 et qui permet de regarder le soleil en toute sécurité et de discerner à sa surface d’éventuelles taches solaires.

Avec un instrument muni d’un filtre (de densité 5) à son entrée de façon à ne laisser passer que 1/100 000 e du rayonnement solaire .

Filtre densité 5 en verre :

Filtre densité 5 en feuille Astrosolar:

Ainsi équipé, l’instrument permet de découvrir la surface de la photosphère (voir photo ci-dessous) avec principalement ses taches solaires qui sont les zones d’émergence des protubérances .

La chromosphère : c’est la surface juste supérieure à la photosphère. De la chromosphère, nous pouvons à partir d’instruments spécialisés (ne laissant passer que la longueur d’onde de l’hydrogène alpha) observer les jets de matière qu’expulse le soleil et que l’on nomme protubérances .

Un exemple d’observation de la chromosphère :